Adolphe Hirsch

Adolphe Hirsch (1830-1901) © Bibliothèque publique et universitaire, Neuchâtel

Adolphe Hirsch (1830-1901), jeune astronome allemand, né à Halberstadt, est venu à Neuchâtel à la demande du gouvernement neuchâteloise, pour créer un nouvel observatoire astronomique. Afin d’assurer la réputation scientifique et internationale de cet institut de recherche, il s’est assuré qu’il serait équipé des instruments nécessaires pour poursuivre une activité scientifique de haute qualité. En très peu de temps, il a réussi à atteindre ses objectifs et le parfait fonctionnement du contrôle de la production horlogère. Dès son arrivée en Suisse, il a été un membre très actif de la société scientifique locale avec des contributions importantes en météorologie, géodésie et astronomie. Il a également été en enseignant d’astronomie à la jeune Université de Neuchâtel.

Membre fondateur de la Commission géodésique suisse, dont il a été un secrétaire très actif pendant de nombreuses années avant de devenir président, il a participé activement au premier nivellement précis de la Suisse et à de nombreuses activités concernant la triangulation nationale de son époque. Sur le plan international, il a attiré l’attention sur la nécessité d’entamer l’unification des unités de mesure et a été l’un des premiers à demander la fondation d’un Bureau international des poids et mesures neutre et indépendant dont il a été élu secrétaire général du comité de direction. Avec son enthousiasme et sa fiabilité, il a contribué à sa reconnaissance internationale. Hirsch a joué un rôle prépondérant dans l’accord international visant à faire du méridien de Greenwich la base du temps universel. Homme intègre et optimiste, Hirsch apparaît comme le parfait représentant de nombreux scientifiques de son temps qui croyaient aux bienfaits presque illimités de la science et de la technologie pour le développement de la civilisation.

Divorcé et sans descendance, Hirsch a légué sa fortune à l’Etat de Neuchâtel pour le développement de l’observatoire. Il meurt le 16 avril 1901 à Neuchâtel. Le pavillon Hirsch a été construit en 1912 avec son héritage. L’entrée du bâtiment est un mémorial en son honneur.

Source:
Adolphe Hirsch (1830-1901) : directeur de l’Observatoire de Neuchâtel de 1858 à 1901. Burgat-dit-Grellet, Mika, Schaer, Jean-Paul
Bulletin de la Société Neuchâteloise des Sciences Naturelles, 2001, Vol.124, p.23
.
N.B. : Contrairement à ce qui est mentionné dans l’article, un écart d’une minute à l’équateur conduit à une erreur de position de 27.83 km et non de 2 km, ce qui est beaucoup plus important.